City of Pickering, ON

Milestone Five

Population PCP member since GHG reduction target
91,514 2005
  • Corporate target of 13.8% below 1995 levels by 2016
  • Community targets of 19% below 1995 levels by 2016
Rockport Community Garden in Pickering
While the City of Pickering is extremely proud to have achieved Milestone 5 in the Partners for Climate Protection Program, we are eager to continue on our sustainability journey. Pickering is expecting substantial growth over the next two decades, and we need to ensure that this growth is balanced and sustainable, making for a more vibrant and livable city.
— Dave Ryan, Mayor of Pickering

Pickering's City Development Department coordinates corporate and community initiatives through its Sustainable Pickering program. Embedding sustainability into the department's decision making has been a key component to its success.

Two years after joining the Partners for Climate Protection (PCP) program, the City of Pickering became the fifth Ontario municipality to complete Milestones 1-3. In 2014, Pickering was recognized for completing Milestones 4-5.

In 2008, Durham Sustain Ability was retained to help develop a strategy and framework for actions the city could take to reduce energy and emissions. Among other things, the strategy helped with the creation of the city's Corporate Energy Management Plan (CEMP), a five-year road map that focuses on how the city can use energy resources more efficiently. The plan was designed to meet requirements of Ontario's Green Energy Act.

Progress is tracked through the city's Measuring Sustainability initiative, which reports on 55 sustainability indicators in five categories (environment, economy, society, development and consumption); corporate and community emissions and energy consumption are included.

Pickering received support for PCP Milestones 1, 2 and 3 from FCM's Green Municipal Fund (GMF 5158).

Key projects and results

Energy management and retrofits

The city has conducted energy audits throughout all of its facilities to determine how to optimize existing equipment and where improvements can be made. Gilbert Boehm, supervisor of energy management reported that many audits led directly to retrofits, such as interior and exterior lighting upgrades, heating, ventilating and air conditioning, including variable speed drives, as well as upgrades to its energy management information systems.

Environmental  

  • Energy efficiency projects have reduced overall energy use in city facilities by 8.6 per cent and GHG emissions by 10.6 per cent compared with pre-project levels.  

Economic        

  • Retrofit projects have saved the city approximately $200,000 a year in energy and operating costs.  

Social

  • Replacing incandescent bulbs with LED fixtures at four indoor tennis courts eliminated the noise from the old ballasts and lead to a more enjoyable playing environment.
  • Boehm also reports that people have started noticing the occupancy sensors in city buildings and are now asking if sensors can be installed in other areas.

Recreation Complex Integrated Energy Project

A design engineering study was conducted of the city's Recreation Complex to establish the scope for a large-scale retrofit project for 2015.  Due to the heating and cooling requirements of the complex, symbiotic relationships were identified that yielded desirable redundancies and considerable energy savings.  Aging inventory will be decommissioned and a new integrated suite of energy efficient equipment will be installed, including compressors, boilers, heat exchangers, a chiller and dehumidifier.

Waste heat generated by both the ice-making and air conditioning equipment will be used to heat water for the domestic hot water supply, swimming pools and heated loops for dehumidifiers, saving energy in spring and autumn.  This type of integration means that the requirement for cooling towers will be virtually eliminated as waste heat is rerouted in a sequence of prioritized heating requirements. New building automation systems, including infrared cameras, will monitor processes such as ice rink temperatures to stabilize ice conditions and energy consumption.

Environmental

  • Expected GHG emissions reduced by approximately 106 tonnes annually.
  • Electricity demand will fall by about 274 kilowatts per year, and the use of more than 16,700 m3 of natural gas will be eliminated.

Economic

  • Energy-efficient upgrades are expected to yield a payback period of about five years.  

Social

  • Reduced number of hours staff spend maintaining aging equipment - time that can be freed up to provide better service to the users of the complex.
  • Higher quality ice for skaters due to highly monitored and automated ice-making equipment.

Celebrating Sustainable Neighbourhoods

The Celebrating Sustainable Neighbourhoods initiative evolved from the city's Measuring Sustainability exercise. Any group of five or more people can register — neighbourhood groups, friends, schools, faith-based groups, businesses or other organizations. The group then chooses which of the 55 sustainability indicators they want to address and the activities they'll do to tackle them. The program runs from March to November. At the conclusion, the city hosts a celebration event to recognize the group's efforts. Each group presents their activities, hears about what others have done, and votes for the 'Best Group Effort.' The winning group receives the opportunity to work with the city on a $10,000 community enhancement project of their choice.

Environmental

  • Environmental projects have included tree plantings, community gardens, installing rain barrels, restoring natural habitats, litter clean ups, recycling initiatives, and energy and water conservation activities.
  • In one project, 1,400 pounds of electronic waste were recycled and diverted from landfill.
  • The initiative raised awareness about environmental issues, including the wise use of resources.

Economic

  • Group activities included raising money for charity. The Dunbarton High School Environmental Council joined the 2014 CN Tower Walk to raise funds for climate change research; the Canadian Progress Club Durham South raised $10,000 in support of Grandview Children's Centre; Highbush Community Yoga hosted monthly yoga events and raised thousands of dollars in money, food and toys for seven local charities and an international effort; a Rainy Day Drive organized food bank collections, as well as two substantial international relief efforts.
  • The EcoBusiness Advisory Committee of the Ajax Pickering Board of Trade developed an environmental stewardship checklist that helps promote a culture of sustainability within the business community.

Social

  • In its second year, the program had 10 registered groups, made of more than 1,300 participants, who completed over 70 community-building activities.
  • Being community-driven is key to the success of the program. The program creates a sense of belonging, gives people a platform, recognition and the encouragement to do more.

Challenges

  • Funding and staff resources are always a challenge but that shouldn't stop a municipality from doing what it can.
  • Pickering researched its internal corporate barriers and ways to overcome them. For example, a lack of resources to dedicate to energy efficiency was solved by creating a supervisory position to oversee the process.

Lessons learned

  • When Pickering upgraded its tennis court lighting to LED the community was more interested in how the quality of the new lighting provided a better playing environment than they were in energy or emissions savings.
  • Many city staff members view energy in a different way and that has created a wider cultural change throughout city operations.

Milestone Completion

  • Milestone 1 — 2007 (Corp.) 2007 (Comm.)
  • Milestone 2 — 2007 (Corp.) 2007 (Comm.)
  • Milestone 3 — 2007 (Corp.) 2007 (Comm.)
  • Milestone 4 — 2014 (Corp.), 2014 (Comm.)
  • Milestone 5 — 2014 (Corp.), 2014 (Comm.)

Resources

Partners and collaborators

Project Contacts

Chantal Whitaker
Coordinator, Sustainability
City of Pickering, ON
T. 905-420-4660 ext. 2170

David Ryan, Mayor  
City of Pickering, ON
T. 905-420-4600 ext. 4600

Information

PCP Secretariat
T. 613-907-6392

Ville de Pickering (Ont)

Étape 5

Population Membre des PPC depuis Cible de réduction de GES
91 514 habitants 2005
  • Activités municipales – 13,8 % sous les niveaux de 1995, d'ici 2016
  • Activités de la collectivité – 19 % sous les niveaux de 1995 d'ici 2016
pickering.jpg

Bien que la Ville de Pickering soit extrêmement fière d'avoir réalisé l'Étape 5 du programme des Partenaires dans la protection du climat, elle poursuit ses efforts de développement durable. Au cours des vingt prochaines années, la Ville de Pickering prévoit connaître une croissance démographique importante et elle veillera à ce que cette croissance soit équilibrée et écoresponsable, créant une ville plus dynamique et habitable.
– Dave Ryan, maire de Pickering

Le Service d'aménagement de la Ville de Pickering coordonne les initiatives municipales et communautaires par l'entremise de son programme « Sustainable Pickering ». L'intégration du développement durable dans la prise de décisions du service s'est avérée un élément clé de ses succès.

Deux ans après s'être joint au programme des Partenaires dans la protection du climat, la Ville de Pickering est devenue la cinquième municipalité ontarienne à avoir achevé les étapes 1 à 3. En 2014, Pickering a été reconnue pour avoir terminé les Étapes 4 et 5. En 2008, on a retenu les services de Durham Sustain Ability pour aider à élaborer une stratégie et un cadre d'activités avec lesquels la Ville pourrait procéder pour réduire la consommation d'énergie et les émissions de GES. Entre autres, la stratégie a aidé à créer le Plan municipal de gestion d'énergie (PMGE), un plan quinquennal visant à assurer une utilisation plus efficace des ressources énergétiques de la ville. Le plan a été conçu pour répondre aux exigences de la Loi sur l'énergie verte de l'Ontario.

Les progrès sont suivis par l'initiative de Pickering Measuring Sustainability*, qui rend compte de  55 indicateurs de développement durable dans cinq catégories (environnement, économie, société, développement et consommation). On y inclut les émissions produites par la collectivité et la consommation d'énergie.

La Ville de Pickering a pu compter sur le soutien du Fonds municipal vert de la FCM (FMV 5158) pour la réalisation des Étapes 1, 2 et 3 du PPC.  

Principaux projets et résultats

Gestion d'énergie et améliorations

La Ville a procédé à des audits de consommation d'énergie dans toutes ses installations afin de déterminer comment optimiser les équipements en place et voir quelles améliorations pouvaient être apportées. Gilbert Boehm, superviseur, Gestion de l'énergie, a expliqué que de nombreux audits ont mené à des améliorations comme des appareils plus efficaces d'éclairage à l'intérieur et à l'extérieur, un meilleur chauffage, la modernisation de la ventilation et de la climatisation, dont des régulateurs de vitesse variables et des améliorations aux systèmes d'information de gestion de l'énergie.

Résultats environnementaux

  • Les projets d'efficacité énergétique ont permis de réduire de 8,6 % la consommation générale d'énergie dans les installations de la Ville et de diminuer de 10,6 % les émissions de GES comparativement aux niveaux d'avant la mise en œuvre du projet.

Résultats économiques

  • Les projets de modernisation ont permis à la Ville d'économiser environ 200 000 $ par année en coûts d'énergie et d'exploitation.  

Résultats sociaux

  • Le remplacement des ampoules incandescentes par des appareils DEL dans quatre des terrains de tennis a éliminé le bruit de l'ancien appareil d'éclairage, menant à un jeu plus agréable.
  • M. Boehm a également dit que les gens ont remarqué les détecteurs de présence dans les bâtiments de la ville et demandent si ces détecteurs pourraient être posés à d'autres endroits.

Projet de complexe récréatif à système d'énergie intégré

On a procédé à une étude de conception technique du complexe récréatif de la Ville pour déterminer la portée d'un projet d'amélioration écoénergétique à grande échelle pour l'année 2015. En raison des demandes de chauffage et de climatisation du complexe, on a privilégié des relations symbiotiques qui permettent des redondances souhaitables et de considérables économies d'énergie. Les vieux équipements seront déclassés et un nouvel ensemble d'équipement écoénergétique, comprenant des compresseurs, des chaudières, des échangeurs thermiques, un refroidisseur et un déshumidificateur sera installé.

La chaleur résiduelle générée par l'équipement de fabrication de glace et de climatisation sera utilisée pour chauffer l'approvisionnement en eau chaude du complexe, les piscines et les boucles de chauffage pour les déshumidificateurs, ce qui permettra d'économiser de l'énergie au printemps et en automne. Ce type d'intégration signifie que la nécessité de faire appel à des tours de refroidissement sera à toute fin éliminée, puisque la chaleur résiduelle sera redirigée dans une séquence de demandes prioritaires de chauffage. De nouveaux systèmes d'automatisation de bâtiments, avec des caméras infrarouges, assureront la surveillance des processus comme la température de la patinoire, les conditions de stabilisation de la glace et la consommation d'énergie.

Résultats environnementaux

  • Réduction prévue des émissions de GES d'environ 106 tonnes.
  • Diminution  de la consommation annuelle d'environ 274 kW d'électricité et de 16 700 m3 de gaz naturel.

Résultats économiques

  • On prévoit que le délai de récupération des améliorations écoénergétiques sera d'environ cinq ans.  

Résultats sociaux

  • On prévoit que la réduction des heures nécessaires à l'entretien de l'équipement vieillissant permettra au personnel d'offrir de meilleurs services aux usagers du complexe.
  • Une meilleure qualité de glace pour les patineurs en raison d'équipement de production de glace hautement suivis et automatisés.

Reconnaissance des quartiers durables

La reconnaissance des quartiers durables Celebrating Sustainable Neighbourhoodsdécoule de l'activité de mesure du développement durable de la ville. Tout groupe de cinq personnes ou plus peut s'inscrire : groupes de quartiers, amis, écoles, groupes religieux, entreprises et autres organisations. Le groupe choisit par la suite un des 55 indicateurs de développement durable sur lequel il désire agir et entreprendre des activités pour l'améliorer. Le programme fonctionnera de mars à novembre. À la conclusion du programme, la Ville tient une activité de célébration qui reconnaît les efforts du groupe. Chacun des groupes présente ses activités, apprend ce que les autres groupes ont réalisé et vote pour le « meilleur effort de groupe ». Le groupe gagnant reçoit l'occasion de travailler avec la ville sur un projet d'amélioration de la collectivité de 10 000 $ de leur choix.

Résultats environnementaux

  • Les projets environnementaux comprennent la plantation d'arbres, les jardins communautaires, l'installation de barils d'eaux de pluie, la restauration d'habitats naturels, le nettoyage de détritus, les initiatives de recyclage et les activités de conservation d'énergie et d'eau.
  • Dans un projet, 1 400 livres de déchets électroniques ont été recyclés et valorisés.
  • Augmentation de la sensibilisation de la population sur les enjeux environnementaux, comme l'utilisation judicieuse des ressources.  

Résultats économiques

  • Les activités des groupes comprenaient la collecte de fonds pour des œuvres de bienfaisance. Le conseil environnemental de la Dunbarton High School a participé à la marche de la Tour du CN 2014 pour amasser des fonds pour la recherche en matière de changements climatiques. Le Canadian Progress Club de Durham South a obtenu 10 000 $ au soutien du Grandview Children's Centre. Highbush Community Yoga a procédé à des activités mensuelles de yoga pour recueillir des fonds, de la nourriture et des jouets pour sept œuvres de charité locales et une œuvre internationale. La Rainy Day Drive a organisé la collecte de nourriture pour les banques alimentaires et deux efforts importants d'aide humanitaire.
  • Le Comité consultatif d'affaires écoresponsables de la chambre de commerce d'Ajax Pickering a élaboré une liste de contrôle de gestion environnementale qui permet de promouvoir une culture de développement durable au sein de la communauté d'affaires.  

Résultats sociaux

  • Au cours de sa deuxième année, le programme comportait 10 groupes inscrits, constitués de plus de 1 300 participants, qui ont réalisé plus de 70 activités de projets de renforcement communautaire.
  • Garder en tête que la collectivité est la clé à la réussite du programme. Le programme crée un sens d'appartenance, donne une tribune aux gens, offre une reconnaissance et de l'encouragement pour en accomplir davantage.

Défis relevés

  • Le financement nécessaire et l'allocation de personnel représentent toujours des défis pour ce type d'activité, mais une municipalité ne devrait pas s'empêcher de faire ce qu'elle peut.
  • La Ville de Pickering a examiné ses obstacles internes et comment les surmonter. Par exemple, un manque de ressources à allouer à l'efficacité énergétique a été résolu en créant un poste de supervision pour diriger le processus.

Leçons retenues

  • Quand la Ville de Pickering a modernisé l'éclairage du terrain de tennis aux ampoules DEL, la collectivité était plus enthousiaste par l'amélioration de l'environnement de jeu que par les économies en énergie et les diminutions d'émissions réalisées.
  • De nombreux membres du personnel municipal voient l'énergie différemment et cela a créé un plus grand échange culturel dans l'ensemble des services de la ville.